-->

main menu

Pages

Télécharger : La voix de l'inconscient en pdf

Télécharger : La voix de l'inconscient en pdf 









Avant-propos :

Jean-Emmanuel Combe est un jeune homme qui s'est passionné pour l'hypnose, comme d'autres avant lui. Et comme d'autres avant lui, il lui a fallu trouver des cobayes pour s'entraîner. Et c'est là que sa démarche devient originale. Il décide de s'entraîner dans la rue en abordant des inconnus. Cette démarche suppose un certain culot, et ce faisant il initie en France la « Street Hypnose » : l'hypnose de rue. Un mouvement présent depuis des années dans le monde anglophone, mais comme d'habitude, la France accuse un temps de retard. Cette hypnose s'inspire de l'hypnose classique, celle que les hypnotiseurs de spectacle utilisent. Elle démarre elle aussi par des tests de suggestibilité, puis enchaîne des phénomènes hypnotiques. Comme beaucoup de passionnés Jean-Emmanuel partage ensuite sa passion au travers de son blog « street-hypnose.fr » et propose une première version en téléchargement gratuit d'un petit eBook précurseur de ce livre. Il a été téléchargé plus de 8000 fois, attestant d'une large audience.
Je dirige une école d'hypnose réservée aux professionnels de santé. À ce titre je dois amener les élèves à prendre confiance en eux et à oser se lancer dans la pratique. L'hypnose est une technique puissante et impressionnante, qui peut effrayer ceux qui auront peur de faire mal. Un peu à l'image du chirurgien débutant qui manipule un scalpel affûté et n'a pas le droit de déraper. Premièrement ne pas nuire, nous instruit le serment d'Hippocrate, cher aux médecins. Or si on laisse la peur diriger notre vie, on ne fait plus rien. Le seul moyen de ne jamais se tromper, c'est de ne rien faire. Il faut oser, et Jean-Emmanuel ainsi que tous les hypnotiseurs de rue, osent justement. Je me suis donc demandé ce qu'ils avaient à nous apporter.
Il existe une autre difficulté : le grand public connaît essentiellement l'hypnose de spectacle. Les patients s'attendent à dormir et à être inconscient. Cela met d'autant plus la pression à l'hypnothérapeute débutant. Certains croient trouver la solution en n'annonçant pas, en n'affichant pas, la pratique de l'hypnose. Voire carrément en préférant dire qu'il s'agit de relaxation. Or ce que l'on croit gagner d'un côté on le perd de l'autre. En effet si l'on parle de relaxation au lieu d'hypnose on se prive des attentes fortes que véhicule culturellement ce concept. Et on a moins de résultats. On en arrive à ce que j'appelle la « calinothérapie », c'est-à-dire de la relaxation sur laquelle on plaque une métaphore... Mais relaxation plus métaphore ça ne fait pas l'hypnose. Là encore il faut prendre confiance et oser. A nouveau, Jean-Emmanuel et ses disciples se promènent avec une pancarte annonçant clairement la couleur : séance d'hypnose gratuite... Il fallait oser.


Télécharger : La voix de l'inconscient en pdf




TOP DES LIVRES
SI LE LIEN DE TELECHARGEMENT EST MORT, MERCI DE NOUS PRÉVENIR .
reactions :

Commentaires