-->

main menu

Pages

Télécharger : Difficultés du français en pdf

Télécharger : Difficultés du français en pdf 









Avant propos :

A côté d'une grammaire simple, exposant dans les grandes lignes le fonctionnement d'une langue, il y a place pour des livres complémentaires, essentiellement pratiques, consacrés à un grand nombre de points particuliers qui peuvent être l'occasion de fautes, de maladresses, d'hésitation. Sont examinées ici surtout des questions de syntaxe (accords, constructions, choix des modes et des temps, etc.), de sémantique et de style (sens et valeurs des différents moyens d'expression, recherche d'autres ressources linguistiques). D'autres ouvrages de la présente collection traitent plus spécialement des questions d'orthographe et de conjugaison.

Quiconque a le souci de s'exprimer soigneusement, par simple amour-propre, par égard pour le lecteur ou l'auditeur, doit savoir, par exemple, qu'il est bon d'éviter le ridicule de la formule vous n'êtes pas sans ignorer, que la prudence est recommandée dans l'emploi de soi-disant, malgré que, après que, du tour celui prévu, de ilyva de/il en va de Où et dont sont souvent l'occasion de fautes, combinés avec y, en, là ou un possessif. Le mode à employer dans une subordonnée dépendant de croire peut poser problème. Comment éviter tout risque d'ambiguité avec les locutions rien moins que, rien de moins que? Quand employer le ne explétif ? Vaut-il mieux terminer une lettre par En attendant une confirmation de votre part, veuillez agréer. ou par En attendant une confirmation de votre part, je vous prie d'agréer. ?

Des réponses adaptées aux multiples situations Les réponses proposées ici à ce genre de questions sont apportées non pas en applica tion de dogmes grammaticaux, mais en référence à l'usage actuel dans sa diversité.

Est-il utile, en effet, de rappeler qu'on ne s'exprime pas de la même façon selon les différentes circonstances où l'on se trouve ? Si une familiarité déplacée peut discréditer quelqu'un, une expression recherchée jusqu'à l'affectation peut aussi le ridiculiser, à moins que l'intention plaisante ne soit manifeste, en vue d'un effet de drôlerie,

Tout est affaire de discernement et de maîtrise, et le « bon usage > ainsi compris, est celui qui convient à la situation de communication et à l'intention qui s'exprime. la personne

L'aide apportée Quand une même idée peut être exprimée sous plusieurs formes grammaticales, ces formes sont signalées ici et caractérisées par rapport à une situation: usage courant, ou familier, ou soutenu, ou littéraire, voire archaïsant. L'usage surveillé se définit par opposition à un usage relâché qui, comme l'usage ordinairement appelé « populaire », ou même l'usage familier, est incompatible avec le caractère soigné attendu dans la plupart des textes écrits ou dans certaines interventions orales.

Télécharger : Difficultés du français en pdf


TOP DES LIVRES
Si TOP DES LIVRES® À PARTAGÉ VOTRE LIVRE SOUS COPYRIGHT, MERCI DE NOUS CONTACTER EN REMPLISSANT LE FORMULAIRE CI-DESSOUS .

reactions :

Commentaires